VISITE DE LA MINISTRE SUEDOISE DE LA COOPERATION INTERNATIONALE AU DEVELOPPEMENT DANS LE MANDE, ZONE D’INTERVENTION DE GEDEFOR II

Le mardi 5 décembre 2017, la Ministre Suédoise de la Coopération internationale au développement et du Climat, Mme Isabella  LOVIN  en séjour au Mali, a effectué une visite des réalisations du Programme GEDEFOR II à Faraba et à Samanko-Plantation dans la commune rurale du Mandé, cercle de Kati.

Elle était accompagnée de :

  • L’Ambassadeur de Suède au Mali, Mme Eva EMNEUS ;
  • la Chef de la Coopération de l’Ambassade de Suède au Mali ;
  • le Chargé de Programme Gestion des Ressources Naturelles et Changement Climatique M. Mamby FOFANA ;
  • Le Superviseur  de GEDEFOR II et représentant de la Direction Nationale des Eaux et Forêts, M. Bamba KEITA,
  • Le Coordinateur de PDD-DIN, M. Tidiane COULIBALY,
  • La Coordinatrice de GEDEFOR II, Mme  KANOUTE, Fatoumata KONE et ses collègues de l’UGP.

Objectif, s’enquérir des réalisations faites au profit des populations  des localités de Faraba et Samako-Plantation et de leur impact sur la vie des bénéficiaires et sur la préservation de la  forêt.

A son arrivée dans la localité de Faraba, la délégation a été accueillie par les autorités locales du cercle de Kati, représentées par le Sous-Prefet de Kalaban-coro et le Maire de la Commune rurale du Mandé et une population fortement mobilisée.

Lors de la cérémonie d’échanges qui a suivi l’accueil populaire, il y a eu plusieurs interventions notamment celles du Chef de village de Faraba, du Maire Adjoint de la Commune du Mandé, de la représente des bénéficiaires et de la Ministre suédoise de la Coopération internationale au développement et du Climat.

Des différentes interventions du  Chef de village de Faraba, du Maire Adjoint de la Commune rurale du Mandé et de la représente des bénéficiaires, il ressort que les réalisations du GEDEFOR II, essentiellement des activités génératrices de revenus au profit des populations de Faraba ont beaucoup contribué à réduire la pression sur  la forêt.

Selon les différents  intervenants, les populations sont désormais beaucoup plus occupées par les travaux dans le périmètre maraicher, à l’aviculture et  au moulin que par l’exploitation des ressources de la forêt. Des activités  qui ont   soulagé  singulièrement les femmes  bénéficiaires et amélioré leurs revenus.

Dans son adresse, la Ministre suédoise de la Coopération internationale au développement et du Climat, Mme Isabella LOVIN a exprimé toute sa satisfaction suite aux interventions des bénéficiaires du Programme.

Après avoir traversé la forêt des Monts Mandingues en provenance de Bamako, Mme Isabella LOVIN n’a pas caché son enthousiasme. Toutefois, elle a rappelé  que les effets des changements climatiques touchent toute la planète  y compris son pays (la Suède) dont lesdits effets se manifestent par la fonte des glaciers et l’avancée des océans. C’est pourquoi, elle a appelé les populations à préserver le peu de forêt qui reste autour du village.

L’enthousiasme des hôtes du jour  a été encore plus grand lorsqu’ils ont  visité le périmètre maraicher et le moulin des femmes de la localité de Faraba ainsi que le rucher de Samanko-Plantation sis dans la forêt classée des Monts Mandingues et échangé avec les bénéficiaires.

Sur le site du périmètre maraicher, la délégation suédoise a été émerveillée lorsqu’elle a constaté que l’activité occupait beaucoup les femmes bénéficiaires et qu’elles parviennent à en tirer des revenus.

Constat  identique au rucher de Samanko-Plantation où les bénéficiaires pratiquent l’apiculture à travers 62 ruches offertes par le Programme GEDEFOR II sur financement suédois./.