Principaux résultats attendus

L’équipe de GEDEFOR

L’équipe de GEDEFOR

Les principaux résultats obtenus au nombre de onze (11) sont les suivants :

  • Une contribution est apportée à la réalisation du transfert des compétences et des ressources liées en matière de gestion des ressources forestières et fauniques dans les communes cibles de façon intersectorielle et de manière légale et légitime.
  • Les acteurs/actrices de la gestion des ressources forestières ont mis en place des instruments opérationnels de l’aménagement et de la gestion décentralisée des forêts (institutionnels, législatifs, réglementaires, techniques, économiques et financiers).
  • La DNEF, la DAF/MEA et le MEA disposent des capacités et des instruments nécessaires pour accompagner la gestion décentralisée, pour la formation du personnel nécessaire, pour la coordination des interventions, la formulation des politiques d’appui ainsi que l’élaboration et la mise en place d’outils d’information.
  • Des cadres de concertation pour la gestion décentralisée des ressources forestières sont mis en place et/ou renforcés au niveau communal, local, régional et national et contribuent à une gestion coordonnée de ces ressources tout en veillant à la participation des femmes et des filles à tous les niveaux
  • Les organisations socio professionnelles, les leaders communautaires et les structures décentralisées renforcent leur contrôle social et de l’accès aux ressources forestières et sont capables d’assumer leur mission en accord avec leur mandat (en veillant à la représentativité équitable des femmes et des filles en particulier aux organes de décision
  • Les sources de revenus des populations (hommes et femmes) sont diversifiées et leur pouvoir d’achat est en augmentation grâce à la promotion des activités génératrices de revenus liées à la gestion des ressources forestières ligneuses et non ligneuses.
  • Les tendances à la dégradation des écosystèmes ont été freinées grâce à la mise en œuvre des outils de planification (schémas communaux et plans d’aménagements forestiers).
  • Des mécanismes facilitant l’amélioration de la production et de la productivité des forêts naturelles sont connus et une stratégie visant leur maîtrise est élaborée de manière concertée tout en tenant compte des questions liées aux énergies renouvelables et aux dynamiques socio-économiques locales, de gouvernance et de décentralisation.
  • Des structures de gestion administrative et financière du programme sont mises en place et équipées
  • Des outils de gestion administrative et financière sont élaborés et appliqués à l’ensemble du programme
  • Des thèmes transversaux comme le VIH sida et le Genre sont intégrés dans toutes les activités du programme GEDEFOR.