LE PROGRAMME GEDEFOR II ET SON PARTENAIRE SUÉDOIS OFFRENT UN VERGER DE 10ha A LA COMMUNE URBAINE DE KARAN CERCLE DE KANGABA

Le vendredi 9 juin 2017, restera longtemps  gravé dans la mémoire des populations de la commune urbaine de Karan,une bourgade située dans l’arrondissement de Naréna, dans le  cercle de Kangaba.

Et pour cause, cette localité vient de réceptionner son verger offert par le Programme de Gestion Décentralisée des Forêts GEDEFOR II et son partenaire suédois.

Dans une liesse populaire, la cérémonie d’inauguration dudit périmètre a été co-présidée par le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable  Mme KEITA, Aïda M’BOW et  l’Ambassadeur du Royaume de Suède au Mali, Mme Eva EMNEUS, en présencedu Chargé des Programmes  Gestion Ressources Naturelles/Changements Climatiques de l’Ambassade de Suède M. Mamby FOFANA, du Directeur National des Eaux et Forêts Inspecteur Général Mamadou GAKOU, de  certains de ses  proches collaborateurs, de la Coordinatrice du Programme GEDEFOR II ainsi que des membres de l’UGP.

Le périmètre verger de Karan, c’est un investissement d’environ 185 millions de FCFA dont 15.000.000 FCFA de contrepartie soit 8% représentant la valeur monétaire du terrain pour une superficie de 10 ha et doté de huit (8) forages (autant de châteaux) alimentés par 127 panneaux solaires.

Dans son mot de bienvenue, le maire de Karan, Monsieur Djibril KEITA a remercié au nom de sa population, le Gouvernement du Mali et la Suède pour  cette importante réalisation faite au profit de sa commune.

Le verger de Karan a ceci  de particulier qu’il  dispose d’un système d’irrigation innovant, «le gouttes à gouttes».

Ce qui fera dire au ministre KEITA, Aïda M’BOW dans son allocution que  « c’est un investissement précieux, exceptionnel et rare dans le cadre d’un programme de développement gouvernemental de par  son envergure, son niveau d’aménagement et la qualité de l’installation des équipements de gouttes à gouttes ».

Pour sa part, l’Ambassadeur  de Suède au Mali,Mme Eva EMNEUS s’est réjoui de la réalisation du verger malgré,dit-elle, des difficultés de démarrage des travaux. Elle ajoute, que ce rêve ne pouvait  se réaliser sans  le concours et l’adhésion des populations bénéficiaires de Karan. L’Ambassadeur Eva EMNEUS a exprimé sa satisfaction en apprenant  qu’au moins 25% des bénéficiaires du périmètre verger sont des femmes.

La cérémonie s’est achevée avec la coupure du ruban symbolique  suivie de la visite guidée du verger et d’échanges avec les bénéficiaires.

 

CELLULE DE COM-GEDEFOR II